J’ai rencontré la fondation UGA qui soutient, promeut et finance des projets d’intérêt général. C’est le cas de l’ambitieux projet Ice Memory qui réunit plus de 10 pays et qui a pour objectif de constituer un sanctuaire mondial d’archives glaciaires afin d’étudier le climat.